Stage Hip Hop Norotn antivilo

Nous croyons que la réussite du développement du danseur se construit par l’insistance à digérer certains outils de l’organisation posturale et du champ technique, mais encore en l’amenant à éprouver différents modes d’adaptation propres à la mettre en phase avec la contemporanéité de ce qu’il expose dans sa chair et pas seulement dans ses intentions. Ces rencontres avec des artistes contemporains s’adressent à des publics engagés dans une démarche contemporaine mais aussi à des artistes utilisant leurs corps, issus de champs esthétiques aussi différents que le hip hop, le modern jazz, les danses ethniques, le classique, les comédiens, les circassiens, tous désireux d’interroger leurs pratiques.

Pour plus de détails, voir la Plaquette des stages de danse contemporaine 2013/14.

 

teiloTeilo Troncy

Teilo Troncy emprunte et s’approprie différents courants esthétiques et disciplinaires, de la danse à la performance, d’où découle une gestuelle souvent théâtralisée. Ses travaux mettent en jeu multiples ambivalences: ils sont à la fois formels et charnels, conceptuels et émotionnels, improvisés et écrits, en représentation mais aussi en emprise réelle avec le moment présent. Son travail en tant que danseur, chorégraphe et pédagogue se nourrit de rencontres et collaborations avec des artistes aux divers horizons tels que Herman Diephuis, David Zambrano, Boris Charmatz, Steve Paxton, La Chèvre Noire, Martin Nachbar, …

Pour chaque session de stage, les journées sont organisées en 3 parties : cours technique, travaux de composition et atelier chorégraphique.

 

delphineDelphine Maurel

Danseuse interprète et assistante chorégraphique pour la Cie Lullaby, elle travaille aussi avec Cirqu’ulation Locale (BE) et Company O (BE) en parallèle de ses propres créations. Son travail pédagogique est empreint d’un séjour en Belgique où elle vit aujourd’hui, au cours duquel elle rencontra les Cies Ultima Vez, les ballets C de la B, David Zambrano, Les Slovaks, formation qu’elle confronte à celle reçue en France (CNR de Bordeaux et Cie Lullaby). En réveillant le corps dans une conscience et un relâché, l’axe principal pour Delphine Maurel est de développer une physicalité et retrouver des énergies instinctives à l’aide du travail au sol et de la gestion du poids. Sur le temps d’atelier, la recherche se portera sur le compromis entre la réponse à une consigne et l’insertion de la technique développée, en restant vigilant à la particularité de chaque participant.

Voir la vidéo de restitution du stage de Delphine Maurel et Marielle Morales

 

bettyBetty Tchomanga

En septembre 2010, Betty Tchomanga organise et participe au Festival Angers&Bamako en tant que responsable du pôle danse. En mars 2012, elle crée -A- ou il a sûrement peur de l’eau, le poisson en collaboration avec le musicien Romain Mercier pour le Festival Des Migrations du CDC de Toulouse. Elle travaille aussi depuis 2009 en tant qu’interprète avec plusieurs chorégraphes tels qu’Emmanuelle Huynh, Alain Buffard, Raphaëlle Delaunay, Fanny de Chaillé et Gaël Sesboüé.

Betty Tchomanga propose un cours / entrainement / échauffement inspiré de différentes pratiques (pilates, yoga, ballet, contact improvisation). Pensé comme une mise en condition physique et mentale, il s’agira pour chacun d’y trouver de la disponibilité, de l’énergie, et du plaisir. Vient ensuite un travail sur la présence comme enjeu d’interprétation, de singularité, de culture, de temps et d’espace.

 

marielleMarielle Morales

« Les cours sont basés sur un travail de sol (foorwork), des mouvements instinctifs et naturels avec l’intention de renforcer la physicalité, les différentes qualités d’un mouvement et la force. L’exploration du corps et du mouvement se fait non seulement à partir de techniques académiques, mais aussi à partir d’une exploration conduite et toujours liée à la danse, de diverses techniques comme la bioénergétique, l’improvisation, le contact-improvisation, le tai-chi, le yoga. Une attention particulière est portée sur le centre, les appuis et la gravité, par le biais d’un matériel énergétique, la fluidité et la respiration dans le mouvement. » Médaillée d’or du Conservatoire de Bordeaux, Marielle Morales poursuit sa formation en contemporain (techniques Graham, Limon, Release, Floorwork, Improvisation et contact-impro, danse expressionniste et énergétique..), en Belgique et en Espagne. Elle danse pour les Cie Pierre Droulers, Fré Werbrouk, Thierry de Mey, à Bruxelles. Marielle Morales chorégraphie pour la Cie Mala Hierba et enseigne aux Danscentrum Jette / Roxane Huilman (Cie ROSAS), High Scool RITS, Charleroi- Danses.

Voir la vidéo de restitution du stage de Marielle Morales et Delphine Maurel

 

antoineAntoine Tanguy et Isabelle Grimal Balsa

Antoine Tanguy crée l’association La Clé du Quai en 2010 afin d’explorer les liens entre danse et théâtre. Après une formation initiale en théâtre, il se forma à la danse contemporaine auprès de la Cie Lullaby. Il a dansé pour différents chorégraphes : Laura Scozzy (Opéra de Bordeaux), Eric Arnal Burtschy (festival Artdan-thé, Paris ; festival Antigel, Genève), Philippe Rousseau (festival Nov’Art, Bordeaux), …

Isabelle Grimal Balsa rejoint l’association en 2012. Franco-portugaise, formée à l’Ecole Supérieure de Danse de Lisbonne (Portugal) et au Conservatoire Royal d’Anvers (Belgique), elle regagne la France après avoir dansé au Portugal pour les compagnies Schmetterling et Rituais del Arte, pour présenter sa première pièce solo : Perfection.

Ensemble, ils développent leurs propres projets chorégraphiques et pédagogiques.

> Voir les photos du stage de Mai 2014